Les chiffres avancés par le très sérieux GNPP dévoilent un progrès par rapport à l’année précédente. Tout porte à croire que le nombre de personnes qui attendaient le boitier idéal pour commencer à apprendre et à faire de la photographie soit en net recul par rapport à septembre 2016.

Ce phénomène est rendu possible grâce aux constructeurs, excepté peut-être Canon, qui ont mis sur le marché récemment des boitiers de très haut niveau. Du coup, les photographes en devenir sont rassurés et leur attente prend fin. C’est le cas de Samantha qui a bien voulu se confier à la rédaction :

Mes parents m’ont acheté un petit Coolpix en 2003 pour mon premier voyage à l’étranger. J’ai rapidement pris goût à la photographie et depuis 2005, je n’ai qu’un souhait : apprendre et progresser. Pour cela, il me fallait un appareil professionnel, pour pas cher bien sûr. J’ai longtemps écumé les forums (ndlr : à l’époque, il n’y avait pas encore de groupe Facebook) mais je n’étais pas convaincue par les arguments des membres photographes. Cette semaine, j’ai finalement choisi d’acquérir mon premier boitier, j’ai commandé le Nikon D850 et je vais enfin pouvoir me mettre sérieusement à la photographie émotionnelle !

Nous avons évidemment une grosse pensée pour Marie qui nous l’espérons, a su trouver un boitier qui lui convienne. Et vous, vous avez choisi quoi pour commencer la photo après toutes ces années d’attente ?

Commentaires Facebook. Soyons fous.