Depuis quelques jours, plusieurs cas de décès de photographes inquiètent les autorités sanitaires. D’après nos sources, il semblerait que toutes les victimes avaient pour l’habitude de fréquenter un même groupe photo sur Facebook et tout porterait à croire que les blessures aient été provoquées après qu’une question métaphysique ait été lancée par un modérateur. Un survivant témoigne :

J’ai perdu des potes dans cette affaire. Je lui en veux. Moi j’ai pas compris la question, c’est peut-être pour ça que je suis encore en vie.

Nous avons interrogé Bertrand, neurologue :

Le cerveau est un muscle comme un autre, lorsqu’il n’est pas sollicité durant une longue période, il faut l’échauffer avant de l’utiliser. Sinon, ça peut être dramatique.

Crédit photo : Gerd Altmann

 

Laisser un commentaire