C’est un cas assez rare mais qui pourrait malheureusement devenir assez courant, un photographe a été admis en urgence neurologique après que ce dernier ait tenté de s’essayer à la masturbation intellectuelle.

Toujours dans le comas à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous avons pu joindre Pierrick, un proche qui nous raconte :

On avait l’avait prévenu, mais Thierry avait des interrogations. Il m’a envoyé un message en me disant qu’il allait tenter de se poser des questions  pour essayer de comprendre les raisons qui pourraient être moteurs dans sa pratique de la photographie. Je lui ai soutenu qu’on en avait rien à faire de ces pseudos questions philosophiques. Mais un confrère lui aurait dit « La masturbation intellectuelle ça n’a jamais tué personne ! Personne ne s’est foulé le cerveau en réfléchissant ! ». Comme il ne répondait plus à mes messages, j’ai compris, il s’était lancé et j’ai aussitôt appelé le SAMU.

Pour l’instant, aucune information n’a filtré sur l’état de Thierry, mais tout porte à croire qu’il n’y a aucun accident vasculaire à déplorer. Son cerveau se serait effectivement foulé.

Il semblerait que vous soyez de plus en plus nombreux à vous interroger également, mais même si à la rédaction nous comprenons vos motivations, nous vous recommandons de prendre toutes vos précautions. Ne soyez pas Thierry : le cerveau est un muscle comme un autre, il faut l’échauffer avant !

Laisser un commentaire