Depuis quelques mois, certains d’entre vous, fidèles lecteurs de notre magazine, ont dû se poser pas mal de questions sur leur activité de photographe professionnel. Mais nous avons de bonnes nouvelles. Selon une étude menée de pair par le très sérieux GNPP et par le ministère du travail, il serait encore possible de faire carrière en photographie en s’appelant Vincent ou Olivier.

Les chiffres sont encourageants. Sur la population de photographes s’étant lancés en tant que professionnels entre 2014 et 2016, et se sommant Vincent ou Olivier, 85% de ces entrepreneurs seraient toujours en activité à fin septembre.

L’étude serait toutefois moins optimiste pour les photographes s’appelant Pierre et Thomas.

 

Laisser un commentaire