Fujifilm est redevenu depuis quelques années un acteur majeur dans l’industrie photographique. Il a totalement bousculé les habitudes de nombreux utilisateurs d’appareils numériques qui abandonnent petit à petit les systèmes reflex pour s’orienter vers le mirrorless.

La prochaine révolution viendra d’un boitier 3G-Wifi équipé d’un écran tactile et exploitera le système d’exploitation Android. Oui vous avez bien lu : Android. C’est un passage obligatoire pour permettre la prise en charge de divers logiciels tels que Lightroom, Snapseed ou encore Prisma. Il sera en effet possible de traiter directement ses photos sur son boitier et de les publier sur Internet.

Mais là où Fujifilm fait très fort, c’est qu’il va proposer un logiciel qui va tirer profit de ce qu’on appelle le Deep Learning. Ce logiciel, dont on ignore encore le nom se connecte à vos réseaux sociaux, vos sites de partage de photos et construit une base de connaissance concernant vos goûts et vos aspirations techniques. Sa fonction consistera à vous empêcher de prendre une photo qu’il estimera ne pas répondre à des critères issues de la base de connaissance personnalisée. À l’heure actuel, notre expert de la rédaction pense que l’application pourra bloquer le déclencheur et un témoin visuel vous indiquera le pourquoi du refus.

Prévu pour le troisième trimestre 2018, on espère vous donner plus d’informations régulièrement.

 

 

Commentaires Facebook. Soyons fous.