Dominique pour des raisons qu’il ne nous a pas donné, utilise en photo de profil sur les réseaux sociaux des clichés de ses modèles. Il ne pensait certainement pas que cela amènerait un jour à une situation de quiproquo. C’est pourtant ce qui arriva lorsque Moundir, chercheur de talent dans une célèbre enseigne de sous-vêtement, l’a contacté pour lui proposer un contrat.

Dominique a bien sûr donné l’identité de la principale personne intéressée mais il a au préalable négocié une commission.

Commentaires Facebook. Soyons fous.