La pratique de la photographie argentique s’est accrue ces dernières années. On observe en effet que de plus en plus de photographes, qui n’ont connu que le numérique, s’intéressent à la pellicule et même au développement de cette dernière.

Guillaume est photographe à Lyon est l’heureux possesseur d’une cinquantaine de boitiers argentiques qu’il a pu chiner au fil des années et qu’il a entreposé dans un musée chez lui. Autant dire qu’à côté d’un tel collectionneur, Aymeric Canon fait pale figure.

C’est dans une commune proche de Lyon que Guillaume nous a ouvert les portes sa maison, et après une visite de son musée et un tour par son laboratoire de développement, il nous parle de sa découverte :

J’ai mis au point un bain assez spécial, et dont je tairais les composants pour l’instant, et qui permet d’avoir un rendu noir et blanc semblable à ce que pourrait donner une photo prise avec un appareil numérique de 7Mpx.

Quelle idée vous est passée derrière la tête ?

Je vois beaucoup de photographes retoucher leurs photos afin de leur donner un rendu argentique alors qu’ils les ont pris avec un DSLR ou un Mirrorless. J’ai voulu leur faire un petit pied de nez.

Qu’envisagez-vous pour la suite ?

Dans l’avenir proche, je verrai si je peux arriver à un résultat satisfaisant avec une pellicule couleur et si c’est le cas, je proposerai certainement des bains instagram !

Photo d’illustration : Denis Guillaume

Laisser un commentaire