Antoine est photographe de mariage, et il a une particularité : il n’a ni boitier ni objectif ni même des accessoires tels que des sacs à dos, cartes mémoires etc… Et pourtant chaque saison il est le photographe officiel d’une quinzaine de mariages. Il se confie à la rédaction :

Je ne suis photographe que depuis trois ans, je m’ennuyais dans mon ancien travail. J’étais vendeur à Auchan au rayon presse, et durant mon temps de pause j’ai parcouru tous les magazines photo. Un jour j’ai décidé de me lancer, mais pas question d’investir dans un appareil photo, pas avec mon SMIC de l’époque. Des mariés m’ont fait confiance pour leur mariage, ils avaient un compact Lumix, alors ce n’était pas un appareil de pro, mais j’ai pu ainsi couvrir mon premier reportage. Sur mon site Internet j’affiche clairement que je n’ai pas d’appareil photo et les futurs mariés savent qu’ils doivent soit m’en fournir un, soit ils s’assurent d’inviter un de leur « ami » qui a du matériel.

Nous avons demandé à Antoine comment se déroulait le reste du workflow, à savoir le post-traitement et la remise des photos.

Ah ben, je ne fais plus rien après le mariage. Je rends le matériel et les mariés se débrouillent pour le post-traitement. Ils m’envoient ensuite les photos en haute définition pour que je puisse les publier sur mon portfolio. Sans signature bien sûr.

Merci Antoine.

Laisser un commentaire