Justin se décrit comme un photographe spécialisé dans les clichés sexy, glamour, semi-nu et semi-érotique. Il raconte, à qui veut bien l’écouter ou non, que ses travaux sont une ode à la douceur et à la féminité. Il les partage via son site et sa page « Dick in The Box Photography ».

Cette identité est bien sûr une façade, pour protéger l’homme derrière l’artiste. Jérôme de son vrai nom, est très actif sur Facebook, mais c’est via son compte photo qu’il échange avec les photographes et modèles. Enfin, surtout les modèles.

Comme souvent – tout le temps en fait – il a l’habitude d’intervenir sur les publications des modèles pour leur faire des compliments :

« Quelle modèle magnifique »,
« Quel homme ne serait pas fou devant une telle beauté »,
« J’aurais aimé être à la place du canapé »
etc …

Il essaye d’être le premier à commenter sous chaque photo. Et un soir, l’inattendu arriva :

J’allais me coucher, j’ai vu apparaitre sur ma timeline le cliché – dénudé – qu’un modèle venait de pubier. À chaque fois qu’un modèle poste une activité je reçois une alerte. En un instant j’ai pu écrire « Tu es tellement belle ! Ton copain en a de la chance ! », j’ai validé, j’étais le premier. J’ai aussitôt  reçu ce message privé :

« Merci pour compliment, ça me touche tellement. Je n’ai pas de copain, mais je crois que tu as réussi à me séduire. Je craque. »

Jérôme est heureux, cela faisait des années qu’il tentait sans succès d’attirer l’attention sur lui. Il n’a jamais cessé d’y croire et son histoire donne de l’espoir à tous ceux qui comme lui n’hésitent pas à prendre de leur temps pour dire à quel point les femmes sont belles.

Laisser un commentaire